Articles Optimisés Écologie (suite1)

POUR TOUTES QUESTION VOIR QUESTIONS-REPONSES

ou adresser un mail a yernaux@base.be

sujet http://travail-sante.com

Merci Ce blogs est un blog magique,pour avoir le blogs une seule solution c’est ici

http://hepoccas20.affiliation-business.com/weblg.asp?i_id=8502

Betclic Poker 200€ de Bonus

!Un beau livre sur le jardinage

http://hepoccas20.affiliation-business.com/weblg.asp?i_id=12372

Fondre naturellement http://hepoccas20.affiliation-business.com/weblg.asp?i_id=11995

Recevez votre Mini-Chaine gratuite !

cliquez ici

pub Profit Expliqué - En 45 Min, apprenez à faire du cash !

Article 5

«Le tourisme équitable, un tourisme solidaire»

Comme pour le tourisme vert, «L’Éco-tourisme», le tourisme équitable à pour but de découvrir des régions, ou

des pays dans le respect de l’environnement. Mais son but principal est de mettre en valeur le développement

économique, social et culturel d’un pays en voie de développement

. Le principe du tourisme équitable est l’entraide sociale et la répartition équitable des revenus qui en

découlent. C’est une démarche complètement opposée au «tourisme de masse». Celui-ci est généralement

organisé vers des destinations exotiques ou des pays qui ont une grande richesse culturelle, mais qui sont

économiquement défavorisés.

Le tourisme équitable commence à être mieux connu avec des offres qui se multiplient. Cette forme de

vacances est adoptée par les amateurs de voyages et de découvertes du monde. Ce type de tourisme doit

inclure dans ses paramètres la protection de la nature et le développement économique.

Mais, le tourisme équitable doit aussi prendre en compte les mesures possibles pour aider les populations

locales dans leur développement économique et social. Les opérateurs s’engagent à organiser les activités

intégrées dans le séjour en collaboration directe avec les habitants de la région concernée.

Les bénéfices de cette forme de tourisme doivent être équitablement répartis. D’où le nom de «Tourisme

Équitable». Pour cela les opérateurs établissent un contrat avec les populations locales. Une consultation est

faite auprès de tous, même ceux qui ne seront pas directement concernés par les activités sur place.

Le tourisme équitable est basé sur la préservation de la nature et le respect de l’environnement comme

«L’Écotourisme» ou Tourisme Vert. Mais il va plus loin, puisqu’il met également en valeur les réalités socio-

économiques et culturelles d’un pays.

Dans ce genre de tourisme, les destinations proposées par les opérateurs sont des destinations vers des pays

qui cherchent à se développer. Mais tout en luttant contre la pauvreté, en sauvegardant leur environnement et

en mettant en valeur leurs richesses culturelles. C’est là que réside tout l’intérêt du tourisme équitable.

Article 6

«Le bois de chauffage : une véritable alternative»

Le bois de chauffage est une ressource durable et renouvelable, sous forme de bûches, granulés ou palettes. Sa

combustion ne nuit pas à l’environnement puisque la quantité de CO2 émise est absorbée par les arbres de

remplacement. Les arbres de remplacement sont ceux qu’on replante pour remplacer ceux que l’on brûle.

Le chauffage au bois, donc le bois de chauffage, ne participe pas au réchauffement climatique. Le recyclage et

la valorisation des déchets de la filière bois contribuent également au soutien d’entreprises agricoles. Ils

participent aussi au développement d’un secteur pourvoyeur d’emplois. De plus ces emplois sont accessibles

sans qualification particulière.

L’utilisation du bois de chauffage comme source d’énergie est donc bénéfique pour l’environnement, l’emploi et

l’économie. Le chauffage au bois n’émet que 40 kg de CO2/MWh ², contre respectivement 466, 234 et 200 kg

de CO2/MWh pour les chauffages au fioul, au gaz et à l’électricité.

Un exemple qui rassemble les 3 piliers du développement durable par la filière du bois :

L’association «Entr’Aide Ouvrière» qui accueille des personnes en situation précaire et les aide à retrouver une

autonomie durable a mis en place ce développement. Elle a ouvert en 1982 un chantier d’insertion, qui est

dédié au recyclage de palettes de manutention. Ces dernières y sont transformées en granulés de bois destinés

à la vente sous forme de bois de chauffage.

Ce chantier est installé en Touraine. En s’associant à la Chambre d’Agriculture locale dont les bureaux sont

voisins, l’association a pu investir dans un chauffage collectif au bois de chauffage pour les 2 sites. La première

chaufferie collective à bois déchiqueté du département est entrée en service le 15 décembre 2006 à

Chambray. Elle alimente à la fois les locaux d’Entr’Aide Ouvrière et ceux de la Chambre d’Agriculture.

• Au niveau de l’environnement, 4m³ de bois de chauffage par rapport à son équivalent en pétrole (soit une

tonne) permet d’éviter le rejet de 2,5 t de CO2.

• Au niveau social, la chaufferie au bois de chauffage nécessite des heures de main-d’œuvre, pour assurer son

fonctionnement. Cette filière nécessite quatre fois plus d’emplois que celles du gaz ou du pétrole. Elle ne

demande pas de qualification particulière pour effectuer du petit bûcheronnage, du broyage, de la manutention,

du transport ou de la logistique.

• Au niveau économique enfin, si le coût d’une telle installation est élevé, le prix du kWh du bois de chauffage,

inférieur à celui des énergies fossiles, permet d’envisager, grâce aux économies réalisées, un retour sur

investissement en 5 à 10 ans.

Ce projet à grande échelle peut être reproduit individuellement. Le bois de chauffage peut générer à long terme

des économies durables.

Article 7

«Les Jardins de Cocagne»

Le premier des jardins de Cocagne a été créé en 1991 en Franche Comté par jean Guy Henckel. C’est un projet

associant agriculture biologique, insertion sociale et professionnelle avec les consommateurs.

Depuis 1997, les jardins de Cocagne se sont développés dans toute la France. Plus de 15000 familles de

consommateurs en bénéficient et près de 3000 personnes y travaillent. D’autres jardins vont ouvrir. La liste

d’attente s’allonge avec les personnes en situation de précarité qui recherchent un emploi pour se réinsérer et

optent pour cette filière et les consommateurs qui veulent y adhérer.

Les jardins de Cocagne offrent la possibilité de former et de donner un emploi aux personnes en difficulté via la

production de légumes bio. Ces légumes sont distribués sous forme de paniers hebdomadaires à des adhérents

consommateurs.

En offrant des postes de jardiniers spécialisés à ces personnes en situation précaire, les Jardins de Cocagne

contribuent à la fois à lutter contre l’exclusion sociale et économique. Ils permettent également de préserver

l’environnement. Le statut de jardinier est valorisé, d’autant plus qu’il s’inscrit dans une agriculture biologique

garantie sans insecticides et sans engrais chimiques.

Chaque famille consommatrice adhérente aux jardins de Cocagne accepte de payer à l’avance (sous forme

d’abonnement), son panier de légumes qu’elle ne choisit pas. Chaque semaine elle recevra un panier de

légumes bio et de saison en quantité suffisante par rapport au nombre de personnes dans la famille.

. Ce choix permet d’être au plus prés d’une consommation de légumes et de fruits qui respecte l’environnement

et qui évite de consommer trop ou mal. Cela permet en plus, de faire de réelles économies dans la chaîne

alimentaire, en passant du producteur au consommateur directement. Cette option permet aussi de privilégier

la consommation de la production locale. Les jardins de Cocagne sont un bel exemple d’économie durable.

Article 8

«Covoiturage : trouver ou partager une voiture avec France Autopartage»

Le covoiturage est un concept intelligent déjà mis en place depuis plus de 20 ans en Allemagne et en Suisse.

Espérons que le réseau en France va se développer rapidement. Mais en attendant, si vous êtes dans une des

10 grandes villes, comme Strasbourg, Lyon, Grenoble et Marseille qui bénéficient de ce service, profitez en.

En souscrivant un abonnement à ce réseau de covoiturage (5 à 15€ par mois selon les villes), vous avez à

votre disposition 24H/24 et 7Jrs/7, une voiture dans un des sites de la ville. L’assurance et le carburant sont

compris dans l’abonnement. Ensuite vous payez votre course (2€ de l’heure en moyenne).

L’objectif de ce réseau de covoiturage est de réduire le nombre de véhicules particuliers en ville. Une voiture

partagée permet de remplacer six à sept véhicules particuliers, et d’éviter le rejet de 15 tonnes de CO2 par an.

Pensez-y : faire le plein, trouver une place pour se garer et polluer inutilement, entretenir sa voiture, penser au

contrôle technique, payer une assurance etc, nécessitent un budget important. Il est probable que celui-ci

pourrait être mieux utilisé, en passant par le covoiturage notamment. Avoir sa propre voiture a un coût de plus

en plus important et provoque beaucoup trop de nuisance.

Finalement, louer une voiture occasionnellement est bien plus économique, plus pratique et écologique. Il est

temps de se poser la question essentielle : en ai-je vraiment besoin ? Nous partageons la route, partageons les

voitures. Laissons tomber le culte de l’automobile et optons pour la mobilité douce et durable avec le

covoiturage

Article 9

« Economies d’énergie : 9 gestes simples pour faire des économies dans votre maison»

Moins d’énergie pour le chauffage

Pour faire des économies d’énergie, la plupart des gens pensent immédiatement aux grands travaux d’isolation

ou d’installation d’appareils ménagers performants et de chauffage, dernière génération. Mais en dehors de ces

appareils, vous pouvez faire la chasse aux gaspillages et pertes d’énergie inutiles d’une autre manière.

Si votre chauffage est au gaz ou au fuel, vous pouvez installer des thermostats réglables sur vos radiateurs.

Vous pourrez ainsi régler les températures adaptées aux pièces de votre logement et faire des économies

d’énergie. Les températures recommandées sont, 19 °C dans les pièces à vivre, 16 °C à 17 °C dans les

chambres, c’est bon pour la santé, le porte-monnaie et l’environnement.

Passer de 20 °C à 19 °C, c’est peut-être un pull en plus, mais c’est surtout 7% de consommation en moins. Ne

placez pas de meubles devant vos radiateurs. Ajoutez des doubles rideaux à vos fenêtres. Fermez les volets,

persiennes et doubles rideaux à la nuit tombée en hiver. C’est un autre moyen efficace de faire des économies

d’énergie.

Pour augmenter vos économies d’énergie, pensez à l’entretien de votre chaudière chaque année et au

ramonage de la cheminée. Vous pouvez également faire installer un thermostat général qui vous permet de

réguler la température entre le jour et la nuit. C’est une excellente source d’économies d’énergie.

Moins d’énergie pour votre eau chaude

Vous pouvez baisser la température de votre chauffe eau à 50 degrés Celsius. Cela vous permettra de faire

encore plus d’économies d’énergie et vous ne vous en rendrez même pas compte en prenant votre douche ! Si

votre chauffe eau se trouve dans une pièce inutilisée et qu’il date un peu, pensez à l’isoler. Pensez également à

isoler les tuyaux d’eau chaude qui passent dans des endroits que vous ne voulez pas chauffer. Cela évite les

pertes d’énergie liées à la circulation de l’eau chaude dans votre maison.

Installez un mitigeur thermostatique sur vos robinets et choisissez une pomme de douche réglable. Ce qui

permet d’avoir immédiatement l’eau à la bonne température, en évitant de la faire couler inutilement et en

même temps de réaliser des économies d’énergie conséquentes sur sa facture d’eau!

Article 10

«Economie d’eau : 13 gestes simples pour faire des économies dans votre quotidienne»

Avant de songer à faire de l’économie d’eau, voici quelques chiffres qui démontrent rapidement les

consommations conséquentes d’eau en France. Chacun d’entre nous consomme en moyenne 150 litres d’eau

par jour, dont les consommations moyennes par poste sont:

- un lave-vaisselle : de 12 à 20 L par lavage

- une vaisselle à la main : 50 L pour 12 couverts

- un lave-linge : entre 40 et 70 L

- une toilette au lavabo : de 5 à 15 L

- une douche de 5 mn : de 60 à 80 L

- un bain de 150 à 200 L

- une chasse d’eau : de 6 à 12 L

 

En voyant ces chiffres, on peut faire rapidement les choix qui s’imposent pour faire de l’économie d’eau. Un

lave-vaisselle sera plus économique que plusieurs vaisselles à la main par jour. Une douche fera une grosse

différence avec un bain.

Une chasse d’eau à 2 débits ou si vous ne pouvez pas changer votre système, une bouteille ou brique dans la

cuve permettra également l’économie d’eau en réduisant la contenance de la cuve. Vous pourrez encore faire

mieux en vous équipant de robinets et de pomme de douche économiseurs d’eau.

Lors d’un achat de machine à laver le linge ou la vaisselle choisissez les modèles les plus économiques pour

faire plus d’économie d’eau. Quand vous buvez l’eau du robinet plutôt que de la faire couler à chaque verre

prenez une carafe ou une bouteille en verre que vous placez dans votre réfrigérateur.

Si vous avez un jardin, équipez-vous de récupérateurs d’eau. Utilisez une bassine pour laver vos légumes et ne

jeter pas l’eau dans l’évier mais utilisez là pour vos plantes et votre jardin.

Si vous avez un aquarium avec des poissons vous pouvez aussi utiliser l’eau quand vous la changer pour

arroser vos plantes. Voila de quoi faire beaucoup d’économie d’eau On peut aller encore plus loin quand on

décide de s’équiper dans un objectif d’économie d’eau. Vous pouvez faire encore mieux. Avec un système de

récupération d’eau plus élaboré, vous pouvez économiser jusqu’à 50% de votre consommation d’eau que vous

utilisez pour le jardin. Mais aussi pour laver votre voiture, pour les toilettes et la machine à laver le linge.

Enfin, faites la chasse aux fuites, un écoulement goutte à goutte peut faire dépenser plus de 4000 litres d’eau

par an. Un dernier conseil, il vaut mieux faire laver votre voiture dans une station de lavage. Cela me permet

de faire de l’économie d’eau pour environ 200 litres d’eau.

1-Recevez notre newsletters tous les mois 2-Pour les échanges de liens 3-Pour pouvoir employer une partie des écris Inscrivez vous ici

Civilité :
Prénom :
Email : *
Ville :
Pays :
Site Web :

Betclic Poker 200€ de Bonus ! Ce blogs est un blog magique,pour avoir le blogs une seule solution c’est ici http://hepoccas20.affiliation-business.com/weblg.asp?i_id=8502